fbpx

L’école à la maison, une alternative de plus en plus courante

L’école à la maison concerne 25000 enfants entre 6 et 16 ans, soit 0,3 % des 8,1 millions scolarisés en France.* Même s’il s’agit d’un phénomène marginal, l’idée d’éduquer son enfant à domicile fait son chemin, car les parents qui choisissent cette solution sont chaque année plus nombreux.

L’école à la maison, est-ce légal ?

Eduquer son enfant en dehors du système scolaire est parfaitement légal et respecte le principe de l’école obligatoire institué par Jules Ferry. Ce n’est pas l’école qui est obligatoire, mais l’instruction. L’école à la maison respecte donc bien les obligations légales. Les familles qui la choisissent doivent simplement en informer le Maire et l’inspection académique tous les ans.

L’école à domicile, c’est deux formes d’enseignement possibles

Instruction à domicile
Les parents qui choisissent ce type d’enseignement ont la possibilité d’inscrire leur enfant au CNED, l’organisme public d’enseignement à distance, ou dans un cours privé reconnu par l’État : Legendre, Pi, EPC ou Valin. L’autre solution est de choisir l’IEF (Instruction En Famille). Dans ce cas, l’enseignement est assuré par les parents eux-mêmes ou par toute personne qu’ils jugent compétente pour cela. L’État reste présent en assurant un contrôle annuel des connaissances acquises par les enfants.

  • 60 % des enfants sont inscrits au CNED,
  • 30 % sont instruits en famille,
  • 10 % suivent un cours privé par correspondance.*

Pourquoi l’école à la maison suscite-t-elle un intérêt croissant ?

Le nombre de familles qui choisissent ce type d’enseignement augmente chaque année. En 2005, 5000 enfants étaient scolarisés à domicile ; en 2014, ils étaient 25000, soit 5 fois plus. Perte d’autorité des enseignants, chahut organisé, dialogue de plus en plus difficile entre parents et enseignants, classes surchargées, l’école semble pour beaucoup de parents de plus de plus en plus inadaptée aux évolutions de la société. Déçus, ils jugent sévèrement cet enseignement de masse qu’ils trouvent trop formaté et uniquement basé sur la performance, au détriment de l’acquisition de vraies connaissances. Par opposition, l’école à la maison se présente comme une forme de pédagogie plus individualisée, respectant mieux le rythme de l’enfant et laissant libre le choix de la méthode d’apprentissage.

L’école à la maison, boostée par les influenceurs

L’intérêt pour des formes d’enseignement alternatifs se développe beaucoup par le biais des outils numériques. Blogueurs et influenceurs mettent en lumière ces autres façons d’apprendre et font des émules. Si le sujet vous intéresse, nous vous conseillons vivement de consulter les blogs et comptes Instagram de quelques unes de ces familles aux identités très différentes que nous aimons particulièrement :

    • Petits Génies En Herbe, des parents professeurs qui ont choisi cette forme d’enseignement pour leurs enfants et diffusent idées, conseils et outils pour étudier à la maison ; Par ici pour son compte Instagram
    • Ma Tribu En Vadrouille, une famille de globe-trotteurs qui a choisi cette solution pour des raisons pratiques. Retrouvez Valérie et sa petite famille dans son quotidien nomade sur son compte Instagram
    • J’ai envie d’y croire , Marie, maman de Lino, a repris l’IEF à temps complet car à l’école, il y avait trop de télé et pas assez d’activité à son gout. Découvrez cette maman aux bons plans via son blog et son compte Instagram
    • Milestory, Famille nombreuse proche de la nature en IEF à temps partiels. Ils tiennent un site riche d’informations  et de dossiers à télécharger pour l’IEF. Tout pour accompagner le parent qui souhaite se lancer !  Son Blog et son compte Instagram
    • Objectif IEF : Tout est dans le titre ! Ce compte instagram partage des tas d’activités à faire au quotidien et en famille.
      Sur son blog, cette maman « IEFeuse » comme elle le dit, partage gratuitement des contenus à télécharger.
      Son site et son compte Instagram

Apprendre à la maison, est-ce efficace ?

Comme tout phénomène alternatif, scolariser son enfant à domicile ne manque pas de soulever certaines questions. Les opposants mettent en avant les problèmes de socialisation que cela peut induire chez l’enfant. Aller à l’école, c’est acquérir des savoirs, mais c’est aussi apprendre à vivre ensemble. Certaines familles trouvent très facilement des solutions afin de palier à ces manquements en se créant de nouveaux moments de sociabilisation chez leurs enfants. L’absence de formation des parents à l’enseignement est également pointée du doigt. Être professeur, cela s’apprend et, à priori, les parents ne détiennent pas ces compétences. A chacun son jugement sur ce sujet !

Nous développons des partenariats avec des professionnels issus du monde de l’éducation et prenons beaucoup de plaisir à échanger avec les éducateurs quelque soient leurs statuts !

*Source : Ministère de l’Education Nationale

Our Score
Notez cet article :
[Total: 0 Average: 0]

1 Comment

Leave a comment