Comment adapter vos campagnes digitales à la génération Z ?

Nés après 1995, les Digital Natives sortent peu à peu de l’adolescence pour entrer dans la vie active et le monde de la consommation. Si les plus jeunes influencent les achats de leurs parents, les plus âgés forment déjà une nouvelle génération de consommateurs ayant des valeurs et des comportements qui diffèrent de ceux de leurs parents. Mieux connaître la génération Z et ses codes aidera les marques à adapter leur discours marketing pour mieux les séduire.

Pourquoi le marketing doit-il adapter sa communication à la génération Z ?

campagnes digitales jeunes
Ils sont souvent perçus par leurs parents comme des mutants, capables de taper les 140 caractères d’un tweet en quelques secondes seulement. Cela impose un certain respect. Pourtant, il n’y a rien de très étonnant à cela, car la génération Z est la première à taper ses messages numériques avec les pouces, les autres le font avec les… index. Un détail ? Vraiment ? Non, ce n’est là que la moindre de leurs particularités. Vous ne parviendrez pas à faire du neuf avec un petit dépoussiérage de votre vieux discours marketing, celui qui avait si bien fonctionné avec leurs parents. Pour retenir leur attention, il va falloir mettre réellement vos connaissances à jour.

Comment faire passer votre discours marketing auprès la génération Z ?

Pour bien communiquer avec les plus jeunes, il faut comprendre comment fonctionne leur cerveau. Né avec internet, les portables et les réseaux sociaux, la génération Z est ultra-connectée et zappe d’un contenu à l’autre très rapidement :

  • 12 minutes : c’est le temps de concentration maximum du cerveau Z.1

Pour atteindre la jeune génération, le marketing doit privilégier les messages courts allant droit à l’essentiel.

Communiquer avec la génération Z : misez sur les visuels

consommateur generation Z
Génération de l’image et de l’instantanéité, c’est avec des supports adaptés à ces nouveaux impératifs que vous susciterez le maximum d’interaction avec votre marque. Bannissez les médias traditionnels, communiquez au moyen de supports visuels ou, lorsque la communication écrite intervient, donnez-lui la forme de messages courts. Pour faire passer votre message marketing privilégiez :

  • les émoticônes : ces icônes rigolotes, et un peu régressives peuvent s’avérer bien plus efficaces qu’un long discours. Elles favorisent proximité et partage sur un mode qui se moque des vieilles conventions ;
  • les images : les Z les apprécient, comme ils apprécient Instagram et Snapchat, réseaux visuels, sur lesquels ils partagent leurs expériences ;
  • les vidéos ;
  • les conversations instantanées : plus efficaces que les courriers ou e-mails, elles permettent d’entrer en interaction directement avec votre cible ;
  • les SMS.

Quelles actions marketing imaginer pour séduire la génération Z ?

Loin d’être indifférents aux marques, la jeune génération souhaite, au contraire, s’engager auprès d’elles et cela va jusqu’à la conception même des produits. Une enquête menée par le constructeur informatique IBM montre que les membres de la génération Z désirent être directement impliqués dans les différentes actions marketing des marques :

  • 60 % ont déjà, ou souhaiteraient, donner leur avis au moment de la conception d’un produit,
  • 67 % participent, ou aimeraient participer, aux enquêtes de satisfactions,
  • 49 % ont déjà participé, ou voudraient participer, à la communication numérique de la marque en créant des contenus pour elle,
  • 57 % souhaitent être invités aux événements organisés par l’enseigne.

La génération Z aime-t-elle beaucoup la publicité ?

reseaux sociaux des jeunes
La jeune génération n’apprécie pas le matraquage publicitaire, mais n’est pas hostile à une publicité ciblée, informative et adaptée à ses goûts. Plus sensible à la protection de ses données personnelles que ses aînés, elle accepte cependant d’en fournir certaines, à condition qu’elles soient utilisées pour lui offrir une offre personnalisée :

  • 62 % des jeunes acceptent que leur historique d’achat soit conservé, s’il permet de leur offrir davantage de personnalisation.2

Réussir une campagne numérique destinée à la génération Z vous demandera sans doute d’opérer quelques changements dans vos habitudes de communication. La génération Z cultive un lien fort avec ses marques favorites. Mais, celles-ci n’ont pas tous les droits pour autant et ne doivent rien entreprendre sans l’autorisation de leur cible, sous peine de perdre l’aura dont elle dispose auprès d’elle.

Sources : 1. Swiss Education Group – 2. IBM

 

Our Score
Notez cet article :
[Total: 1 Average: 5]

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment