fbpx

Interview : Colette et ses pipelettes – Aude Girard

Professeur des écoles en maternelle et maman de Léopoldine & Augustine, Aude a fait partie des premiers professionnels du milieu scolaire a avoir rejoint notre plateforme de test produit. Nous adorons son univers et avions envie de le partager. Voici une petite interview comme on les aime !

Bonjour Aude, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Colette et ses pipelettes
Je m’appelle Aude, je suis la maman de deux filles : Léopoldine 7ans et Augustine 4ans,  je suis aussi professeur des écoles en maternelle . Sur mon compte Instagram @coletteetsespipelettes, on trouve beaucoup de photos des filles, très peu voire pas de photos de moi. J’essaie d’immortaliser les différents moments de leur vie au quotidien à la maison, nos activités, nos looks parce que j’adore la mode enfantine !
Je vois mon compte comme un carnet de bord de notre petite vie, de nos voyages parce que voyager en famille à 11 c’est notre dada !

J’aime échanger avec mes abonnés, parler de mes enfants, de pédagogies, des petits soucis du quotidien ou des belles découvertes. Je ne suis pas un gros compte mais j’ai ce besoin de poster pour laisser ma trace , mon univers…  et surtout  j’adore  découvrir de nouvelles créatrices et de nouvelles atmosphères.

Que trouvons-nous sur ton compte Instagram ?

L’important pour moi est de prendre du plaisir à découvrir, tester de nouveaux produits et à donner mon avis de maman ou d’enseignante sur mes découvertes.
Sur mon compte et surtout en story, je partage de plus en plus mes activités de classe, nos projets mais sur mon feed c’est le côté maman, lifestyle  qui l’emporte! Et je m’y retrouve bien dans cette façon de fonctionner !

Les filles ont shooté pour Emoi-émoi et Frangin frangine,  pour Minikane la jolie marque de Karin et nous avons adoré ces moments ensemble , cela m’a vraiment donné envie de continuer à poster sur mon compte, à le développer doucement. J’adore leur créer des looks et les immortaliser et j’essaie de plus en plus de me tourner vers des marques françaises pour les habiller, ou en tout cas des marques respectueuses de l’environnement et des conditions de travail des employés .

J’ai découvert la marque de Sandrine @thelittlewilds qui réalise de magnifiques doudous et poupées aussi et j’ai beaucoup aimé collaborer avec elle .

Être influenceur et professeur des écoles, est-ce compatible ?

Colette et ses pipelettes
La partie jeux, éducation, lecture m’intéresse également beaucoup, découvrir de nouveaux jeux pour la maison ou pour la classe, d’ailleurs les deux se relient beaucoup ici !
Enseigner en maternelle est pour moi une vraie passion, je suis dans mon élément entouré des plus jeunes. Je suis formée à la pédagogie Montessori et j’essaie dans ma classe de diversifier les différentes entrées pédagogiques afin que chaque élève puisse s’y retrouver , se sentir bien et ainsi apprendre à son rythme .

Fais-tu beaucoup de partenariats ?

Je ne fais pas encore  beaucoup de partenariats, celui avec @pandacraft me tient à coeur parce que je trouve le concept vraiment top ! Adapté selon l’âge , et bien pensé. Je pense que mon nombre d’abonnés est encore trop petit pour certains projets.
L’important pour moi est de prendre du plaisir à découvrir, tester de nouveaux produits et à donner mon avis de maman ou d’enseignante sur mes découvertes. Instagram ouvre un tel horizon !

En janvier 2019, Bilbokid a développé une plateforme dédiée aux professionnels de l’enfance. Tu es l’une des premières à avoir participé à un programme, quelle expérience en gardes-tu ?

Colette et ses pipelettes
J’ai eu la chance de tester en classe et à la maison des jeux éducatifs vraiment très intéressants : le puzzle de la chenille de BSM est  en classe et chaque jour mes élèves le sollicitent.

Le test en classe auprès de tes élèves était-il contraignant et compliqué à mettre en place ?

Tester des produits en classe ou à la maison ne se gère pas tout à fait de la même manière, même si j’avoue faire un peu la maîtresse à la maison lorsque je leur présente de nouveaux jeux ! En classe, j’essaie vraiment de bien observer, d’avoir un avis professionnel  pour voir si le jeu correspond bien à la majorité de mes élèves.
Cela n’est pas contraignant de le tester, le plus compliqué c’est de trouver le meilleur moment dans l’emploi du temps de la classe selon les projets en cours !

Aurais tu quelques conseils à transmettre aux professionnels de l’enseignement qui souhaiteraient également développer leurs réseaux sociaux ?

Je dirais de prendre le temps de tester les nouveaux jeux, les retours en stories sont intéressants car les mamans peuvent vraiment voir le jeu en situation et comprendre ainsi très vite l’intérêt pédagogique de celui-ci .
Je pense que les influenceurs dans le domaine de l’éducation sont vraiment une bonne chose parce que cela ouvre notre monde et notre réalité aux parents qui peuvent ainsi mieux comprendre notre fonctionnement et leur donner l’envie de s’impliquer davantage chaque jour pour leur enfant . La relation école, crèche, professionnels de l’éducation /famille permet à l’enfant de s’épanouir et donc d’apprendre dans les meilleures conditions !

Merci Aude !

Our Score
Notez cet article :
[Total: 2 Average: 5]

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment