Interview d’ Aurélie du blog « Zozomum & cie »

Aujourd’hui c’est Aurélie du blog Zozomum & cie qui joue le jeu de l’Interview. Nous étions curieux de connaître la vision de cette jeune maman de 4 enfants complètement « workaholic ».

Bonjour Aurélie,  peux-tu te présenter en quelques mots ?

Hello ! Et bien je suis Aurélie, alias Zozomum sur les réseaux.  J’ai 4 jeunes enfants qui ont bouleversé mon quotidien pour le meilleur (et parfois le pire, surtout le dimanche matin). Je suis passionnée par le blogging depuis maintenant 10 ans, et j’ai tout naturellement ouvert Zozomum à la naissance de mon premier garçon.

Nous te connaissons sur les réseaux sociaux à travers ton activité d’influenceur. Te définirais-tu plutôt comme Blogueuse, Instagrameuse, Youtubeuse… ?
J’aime beaucoup le format vidéo mais je ne suis définitivement pas Youtubeuse. Je suppose que je rentre plus facilement dans la case blogueuse, même si cela implique d’être ultra présente sur Facebook et Instagram. Selon les périodes et les envies je suis plus présente sur l’un que sur l’autre.

Selon toi, le métier d’influenceur peut-il être un métier ?

Je ne sais pas s’il peut être une activité durable. Le temps nous le dira. Par contre il est tout à fait possible de vivre de cette activité, et développer des compétences pour y arriver. Quand on s’occupe vraiment de son blog c’est du plein temps ! Et les partenariats sont , pour moi, des prestations. Alors oui, je pense que c’est une activité professionnelle.

Et toi, tu fais quoi dans la vie ? Peux-tu nous expliquer ?

Je suis un couteau Suisse ! Après mon congé parental je me suis lancée à fond dans le blogging. Et puis par sécurité, surtout financière, j’ai décidé de développer mes compétences pour devenir Community Manager. Ce qui me permet d’allier mes activités tout en travaillant de chez moi et d’avoir un planning souple pour mes enfants (même si mes semaines dépassent haut la main les 35 heures). Cette double casquette me permet de ne pas avoir la pression sur mon blog et de n’accepter que les partenariats dans lesquels je me sens à l’aise.

Et tout récemment j’ai eu le plaisir de rejoindre la Team Kidiwiz sur le social média, puis sur la création de la Régie Influence. Un vrai plaisir pour moi : je représente désormais quelques profils talentueux de la blogosphère parentale.

Tu as sans doute des préférences au cœur de ton activité professionnelle. Peux-tu nous confier ce qui t’apporte le plus de satisfaction dans ton métier ?

Le retour des lecteurs ! A chaque fois que je recois un commentaire me disant que mon contenu leur a donné le sourire ou leur a apporté quelque chose de positif… c’est comme une petite ampoule de vitamine !

Pour le reste, j’adore faire partie d’une équipe qui bouillonne d’idée et d’énergie positive. Il se passe toujours des choses formidables dans ces conditions.

Peux-tu dire que tes enfants, ta famille, sont une source d’inspiration dans tes activités professionnelles ?

Complètement, ils sont la base de mes choix et c’est eux qui m’apprennent le plus. Il y a 8 ans en créant mon blog de maman je ne pensais pas me créer mon réseau professionnel.

Tu es maman de 4 enfants. Comment parviens-tu à concilier vie familiale et vie professionnelle en travaillant depuis ton canapé ?
J’ai mis presque un an pour m’organiser. Aujourd’hui je commence à avoir un planning assez clair et efficace. Mais le moindre écart me mène aux nuits courtes. J’arrive enfin à me garder mes week-end et mercredis après-midi. Je peux également prévoir de les accompagner à leurs sorties scolaires, un vrai luxe !

Sur les réseaux sociaux, ta communauté ne cesse de grandir. Comment expliques-tu ce succès ?

Je ne considère pas du tout avoir du succès, ma communauté évolue doucement mais surement en même temps que moi. Je suis contente de voir que mes nouvelles lubies leurs plaisent. J’essaie également de les remercier régulièrement avec des concours. Je ne perds pas de vue que ce qui les intéresse principalement ce ne sont pas les partenariats en série, mais plutôt de se retrouver dans mes expériences et de se sentir moins seuls.

Si tu devais donner 3 clés pour ouvrir les portes de la notoriété digitale, quelles seraient-elles ?

Partage personnel, remise en question, qualité du contenu

Les influenceurs monétisent de plus en plus leurs contenus. As-tu un conseil à donner à celles et ceux qui souhaiteraient se lancer dans la monétisation de leurs supports ?
Se professionnaliser. Il est difficile de monétiser son support avant d’atteindre une certaine audience. Mais tout cela se travaille, il existe beaucoup de formations en ligne. Il faut également se renseigner auprès « des influenceurs » de la même cible pour connaître les tarifs appliqués.

De manière générale si votre engagement est bon, que votre contenu est pertinent et que vous coopérez de manière intelligente avec les agences/marques… cela peut aller très vite.

Petite communauté et influence, penses-tu que cela soit compatible ?

Oui ! On voit des « micro-influenceurs » avec des communautés hyper engagées ! Et leur impact est ultra efficace.

Dernière question, quels sont tes projets personnels ?

Pas de bébé numéro 5 ! La famille est au complet. J’adore mes nouveaux projets professionnels. Pour l’instant je veux stabiliser cela, tout reste à faire et je m’amuse beaucoup. C’est plutôt chouette de se réveiller en faisant un métier que l’on aime.

Et puis au sein de ma famille… du voyage ! On a beaucoup de destinations en tête pour faire rêver nos têtes blondes (et nous aussi par la même occasion).

Our Score
Notez cet article :
[Total: 0 Average: 0]