Marché de la puériculture et du jouet : Dodie et Corolle changent de mains

Le marché de la puériculture française bouge. Récemment de grandes marques du secteur ont changé de mains. En 2017, ce sont les biberons Dodie qui sont passés sous pavillon chinois. Cette année, le géant américain Mattel pourrait céder les célèbres poupées Corolle au groupe allemand Simba Dickie, propriétaire de la marque Smoby.

Dodie, la célèbre marque de biberons passe aux mains d’investisseurs chinois

En 2017, Biostime, leader chinois du lait infantile haut de gamme, s’est porté acquéreur de la célèbre marque de biberons française Dodie. Créé en 1958 par L’Oréal, l’entreprise avait été reprise en 1989 par l’Américain Johnson & Johnson, avant de redevenir française en 2012, grâce à son rachat par Alain Boutboul, ancien dirigeant des laboratoires Forté Pharma.

Dodie, marque de puériculture à emblématique

Dodie commercialise 180 références de biberons, tétines et sucettes, distribués en pharmacies, parapharmacies et magasins de puériculture. Inventeur du biberon triangulaire, leader de sa catégorie en pharmacie, Dodie a déjà vendu 500 millions de produits, et accompagne encore le quotidien d’un bébé sur deux en France aujourd’hui. L’investisseur chinois Biostime souhaitait renforcer ses positions dans l’hexagone. Il développe déjà une ligne de laits bio pour bébé pour le marché français en partenariat avec la Coopérative Isigny Sainte Mère.

Corolle, une marque de jouet tournée vers l’innovation

Après une période d’incertitude, les célèbres poupées Corolle ont finalement renoué avec le succès, avec une progression de leurs ventes de 12 % en 20161. Une croissance due au succès de “Ma Corolle”, une poupée à habiller avec des vêtements et accessoires vendus séparément. L’idée était de fidéliser les petites clientes en incitant leur maman à effectuer régulièrement des achats de faible valeur. Un concept novateur qui a très bien fonctionné, puisque la marque réalise aujourd’hui 20 millions d’euros de chiffre d’affaires2.

La vente de Corolle, un projet déjà ancien pour Mattel

Nées en 1979 à Langeais, en Indre et Loire, les poupées Corolle appartenaient à Mattel depuis 1990. Depuis plusieurs années, on prêtait à la marque américaine, engagée dans un programme d’économies drastiques, l’intention de se séparer des poupées françaises. En 2018, elles pourraient donc à nouveau changer de mains en passant sous le giron de la marque allemande Simba Dickie.

Sources : 1. NPD – 2. Le Figaro

Our Score
Notez cet article :
[Total: 0 Average: 0]