fbpx

Le cashback : atouts et contraintes pour l’e-commerce

i-Graal, eBuyClub, Poulpeo : qui sont-ils ? Des cashbakers ! Le cashback est un moyen d’offrir aux clients des remises sur les achats qu’ils font sur internet. Pour les e-commerçants, le cashback, sous forme gratuite ou payante, se présente comme un moyen de développer leurs ventes. On vous explique comment.

Le cashback, comment ça fonctionne ?

cashback
La formule permet au consommateur d’être remboursé d’une (petite) partie des achats qu’il fait sur internet, sous forme d’un remboursement différé. Pour en bénéficier, il doit passer par un intermédiaire, un cashbacker, partenaire commercial du site de vente en ligne. La somme économisée par le client est créditée sur une cagnotte. Lorsque celle-ci atteint un montant défini par le cashbacker, elle lui est reversée, sous forme de chèque, virement, CB, etc.

Notoriété du cashback en France

Le cashback est une technique encore assez peu connue des clients. Mais, dès qu’ils connaissent son existence et son mode de fonctionnement, ils adhèrent volontiers à un ou plusieurs programmes de cashback.

Connaissance du cashback gratuit :

• clients connaissant le cashbak et son fonctionnement : 36 %,
• clients en ayant entendu parler sans connaître son fonctionnement : 24 %,
• n’en ayant jamais entendu parler : 40 %
• clients connaissant le cashback et y adhérant : 76%.1

Quels sont les avantages du cashback pour l’e-commerçant ?

Les acheteurs en ligne sont avant tout guidés par la recherche du meilleur prix. On peut donc raisonnablement penser que le remboursement d’une partie des sommes dépensées sur le web est susceptible de les intéresser, même si le montant est généralement modeste. On constate d’ailleurs que les clients habitués à cette technique choisissent de préférence les sites qui proposent le cashback. La perspective de réaliser une économie les incite également à faire des achats plus fréquents et à être plus dépensiers. Le cashback se présente donc comme un levier d’acquisition et de fidélisation, tout en permettant d’augmenter le panier moyen. Il existe en fait peu de solutions marketing permettant d’améliorer autant d’indicateurs clés en même temps. Il reste que le cashback a un coût pour l’e-commerçant, qui doit accepter de réduire sa marge, en contrepartie des bénéfices espérés.

Effets du cashback sur les ventes :

• taux de transformation : +5 %,
• panier moyen : +15 à 20 %,
• fréquence d’achat : multipliée par 2.2

Cashback, levier de notoriété

Les cashbackers permettent aux clients de découvrir de nouveaux sites marchands. C’est autant de visibilité gagnée pour l’e-commerçant, qui peut ainsi augmenter son trafic internet. Le cashback étant perçu positivement par la clientèle, il joue un rôle positif sur la notoriété d’un site marchand. Enfin, le cashback a un effet rassurant sur les clients ; il permet de lever les principaux freins à l’achat, notamment ceux existant envers les sites marchands les plus récents.

Effets du cashback sur les clients :

• image positive du site de vente en ligne : 86 % des clients adhérant au cashback ou intéressés,
• gage de confiance : 75 %.2

Sources : 1. Xerfi-MCI “Le cashback en France” – 2. Syndicat national du marketing à la performance “Le cashback gratuit en France”.

Our Score
Notez cet article :
[Total: 1 Average: 5]

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment