fbpx

Interview d’Aurélie du blog Mamanwhatelse

Nous avons interviewé Aurélie du blog Mamanwhatelse ! Elle nous parle d’elle et de son aventure dans la blogosphère !

Bonjour Aurélie, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Aurélie, j’ai 36 ans presque 37, 3 enfants (2 garçons de 8 et 6 ans et 1 petite fille de 2 ans) et un mari, alias Papawhatelse. Je vis en région parisienne depuis toujours.

Quand et comment t’est venue l’idée de lancer le blog MamanWhatElse ? Tu dis sur ton blog que tu es en « pause professionnelle » : Ne vois-tu pas la rédaction de ton blog comme un métier?

Mon blog est né 3 semaines après ma reprise du boulot suite à mon 2ème congé maternité. Je venais de changer de poste, je ne comprenais rien à rien, je me désespérais seule dans mon bureau, mes enfants me manquaient, alors un après-midi, à force de lire les blogs des autres, je me suis dit « pourquoi pas moi ? ». Ce blog, je le voulais pour moi, pour extérioriser mes joies et mes angoisses de maman de jeunes enfants rapprochés, qui jongle entre son boulot et sa famille… Une sorte de livre familial pour conter les anecdotes de mes enfants, mes bourdes, mes doutes et mes joies de maman, pour qu’il nous reste une trace des ces premières années qui passent si vite. Et puis les lectrices sont arrivées, et finalement c’est avec toute ma communauté que je partage mes bons plans et ma vie de maman de 3 enfants !
Non pour moi bloguer n’est pas un métier dans le sens où je ne suis jamais rémunérée pour ce que j’écris. Je ne gagne pas d’argent, j’ai juste des petits plus en ayant la chance de tester des produits ou de découvrir de nouveaux lieux de sorties avec mes enfants. C’est un loisir qui me prend du temps mais j’aime ça !
3/ Quelles sont tes audiences et quel est le profil de tes lecteurs ? (Blog et Abonnés Réseaux / Part mobile)Echanges tu beaucoup avec tes lectrices ?
Mes lectrices sont de jeunes mamans comme moi, parfois même certaines n’ont pas encore d’enfants !! J’essaie de répondre au maximum à tous les commentaires qui me sont laissés même si ça n’est pas toujours évident !!

Il y a beaucoup de rubriques très différentes sur ton blog (Mes kids, Mes kilos en trop, Ma cuisine, Ma beauté, Ma mode, Ma grossesse, Mes bons plans,…), lesquelles mobilisent le plus de lecteurs ou d’intérêt ?

Dans ma communauté, je dirai qu’il y a un peu de tout : celles qui adorent quand je raconte ma vie avec les enfants (elles me disent souvent alors qu’elles sont ravies de voir que c’est la même galère chez tout le monde), celles qui aiment quand je partage des idées de cadeaux ou de sorties, celles qui préfèrent quand je parle juste de moi en tant que femme… bref il y en a pour tous les goûts !!!

Tu as de nombreux abonnés sur toutes tes pages sociales mais particulièrement sur Instagram. Est-ce le réseau que tu préfères travailler ? Si oui Pourquoi ?

Oh oui j’aime beaucoup plus Instagram que Facebook !! Grâce au blog, je me suis découvert une passion pour les images, la photo. J’aime chercher un angle de vue, faire parler d’elle-même une photo.
La photo c’est mon œil, ce que je vois et ce que je vis. Il y a plus d’ambiguité dans un statut ou un commentaire car le second degré n’est pas toujours détecté et les gens prennent souvent cela au pied de la lettre avec des risques de quiproquo.

Es-tu beaucoup sollicitée par les marques pour communiquer sur tes supports ? Lesquelles acceptes tu de tester ou de promouvoir ? Quels sont tes critères de choix ?

Très honnêtement : oui beaucoup trop même ! J’ai beaucoup de mails à lire, auxquels j’essaie de répondre un maximum que ce soit pour accepter ou décliner et franchement ça me prend un max de temps.
On me demande souvent de tester tels produits ou services. Je choisis toujours en fonction de mes affinités, de ce que j’aime et je ne me force jamais. Car si je dis oui à quelque chose qui m’emballe moyen, ça se ressentira dans mes écrits : je ne serai pas forcément honnête et j’aurai du mal à rédiger.
Même chose sur les produits ou services qui ne me plaisent pas : je ne dis pas oui pour ensuite casser du sucre dessus sur le blog.
Si je n’aime pas ou si je n’en ai pas l’utilité dans mon quotidien, je ne teste pas ! Voilà ma règle !

Je sais que tu te refuses à rédiger des articles sponsorisés sur ton blog. Peux-tu nous dire pourquoi ? Quels types de partenariats privilégies tu ?

Effectivement je n’accepte que des tests produits ou découvertes de services/loisirs/sorties.
Parce que ce que mes lectrices attendent de moi, c’est un ressenti, une expérience. Si on n’a pas l’objet entre les mains, si l’on ne s’en sert pas soi-même, si l’on ne va pas sur place, pour moi c’est mentir et uniquement retranscrire le communiqué de presse. Pour ça j’ai les magazines et les papiers des journalistes.

A quels retours peut-on s’attendre en général une marque qui est exposée à ton lectorat ? Lectures / exposition / engagement

Très honnêtement, cela dépend du produit. Je peux en parler longuement sur le blog dans un billet dédié, ou le grouper avec d’autres produits autour d’un même sujet. Je peux également l’exposer sur Instagram. Par contre pour Instagram, je suis fidèle à une règle stricte :  je ne veux pas que mon compte se transforme en espace publicitaire, ce n’est pas ce que je souhaite. Mon Instagram, c’est mon quotidien, et je ne posterai jamais juste pour mettre en avant l’article sans histoire familiale à raconter derrière.

Quel(s) conseil(s) aurais tu à donner à une marque qui proposerait des produits ou services à destination des jeunes familles et qui souhaiterait communiquer sur des bloggeurs parentaux ?

Eviter les mails copier/coller à toutes les blogueuses en omettant de changer le prénom.
Personnaliser le mail (je ne réponds qu’aux personnes qui ont pris au moins le temps de chercher mon prénom !).
Se renseigner sur le blogueur contacté, vérifier qu’elle est bien dans la cible (et ne pas lui proposer de tester des biberons si ses enfants ont 8 et 6 ans par exemple !!)
Voilà le top 3 des erreurs basiques à éviter !!!

Our Score
Notez cet article :
[Total: 1 Average: 5]

Comment

There is no comment on this post. Be the first one.

Leave a comment